Nouvelles catholiques

Inscrivez-vous dans le forum pour être connecté aux liens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lettre suite à la vidéo hérétique de Mr A. Dumouch sur l'état de divorcé remarié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin


Admin

Voici la lettre publiée sur le site de myriamir concernant la vidéo hérétique de Mr A. Dumouch : L’état de divorcé-remarié Est-il toujours un péché mortel ?


Voici en extrait de la lettre :

Chère Grâce, ma petite sœur.


Quand un couple se sépare, il n’y a pas péché. Il vaut mieux quelquefois se séparer plutôt que de s’étriper, surtout devant les enfants. Et ceci quelles qu’en soient, à nos yeux, les bonnes raisons. Ce cas est prévu dans notre catéchisme : les époux se séparent quand la vie commune n’est plus possible (selon les causes de la séparation, soit en ne vivant plus sous le même toit, soit en faisant chambre à part). Mais pour rester fidèles à l’Église, ils ne doivent pas divorcer.

Quand l’un ou les deux époux séparés se mettent en ménage avec une ou un autre, ou simplement couchent avec un, une ou des autres au gré de leurs désirs, ils commettent le péché d’adultère, qui est un péché mortel. Ils ne peuvent pas recevoir le Corps et le Sang du Christ Ressuscité car ils ne sont plus purs, ils ne sont plus en état de Grâce, ils en sont indignes. S’ils allaient contre cette Loi de Dieu, ils commettraient également un lourd sacrilège.

Quand l’un ou les deux époux séparés divorcent, ils commettent le péché doublement mortel de déni du Sacrement du Mariage, ils aggravent donc leur cas parce qu’ils bafouent Dieu. Et s’ils se remarient civilement, ils persistent triplement dans leur péché. Ils ne peuvent non plus pas recevoir la Sainte Communion.

Dans les deux premiers cas, l’Église, très prudente, a toujours l’espoir que les deux époux puissent revenir à de plus doux sentiments, ou à plus de raison, surtout lorsqu’il y a des enfants. Divorcer est déjà un obstacle mais prendre un deuxième époux ou une deuxième épouse empêchera définitivement ce retour de se réaliser, ce qui entravera lourdement le plan de Dieu pour le salut des âmes.

La seule solution que l’Église admet pour que ces époux puissent recevoir l’Eucharistie, c’est qu’ils ne pèchent plus (cf. « Va, et ne pèche plus ! »).

Dans les deux cas, il faut un repentir sincère et le désir de ne plus pécher, donc de ne plus commettre d’adultère. Quand il n’y a pas d’enfant issu de la seconde relation, il faut se séparer. Dieu premier servi ! Quand il y a des enfants, il faut vivre en toute chasteté, comme frère et sœur. Certains disent que c’est héroïque,mais c’est possible, car Dieu nous aide si nous le lui demandons.

Pour expier le péché de déni du Sacrement du mariage chez ceux qui ont divorcés et se sont remariés, ce sont le changement radical de vie, les souffrances dûment acceptées, la prière en abondance et l’Adoration qui viennent après le repentir sincère, puis les Sacrements reçus (Confession, Communion : après avoir accepté de vivre en frères et sœurs ). C’est ainsi que l’on est tout-à-fait réconciliés avec Dieu. Et pas sous le couvert d’une fausse miséricorde qui entraîne directement en enfer ceux qui s’y rallient.

Même un Pape n’a pas l’autorité de changer la Loi de Dieu. Il n’est pas Dieu, simplement Son vicaire, et son rôle, en plus de veiller sur la bonne santé de l’Église du Christ sur terre, se borne à veiller que le Dépôt de la Foi est transmis correctement dans le monde entier, pour le salut de toutes les âmes.
Voici pourquoi on ne peut changer la Parole de Dieu :

Notre Dieu Trine est un Esprit. Dans l’autre monde, il n’y a pas de passé ni de futur. C’est le présent éternel. D’ailleurs Dieu est l’Éternel Présent : Je Suis.

S’Il nous dit quelque chose aujourd’hui, Il le dit en même temps à ceux qui ont vécu il y a 3000 ans et à ceux qui vivront dans 3000 ans. La Parole ne peut donc pas être changée. Elle ne peut pas évoluer. Elle est immuable.

L’Église peut donc uniquement progresser de manière homogène, dans la continuité de la Parole, comme le St Père Jean-Paul II l’a fait en précisant que les divorcés en état d’adultère permanent et repentis pouvaient recevoir les Saints Sacrements s’ils vivaient comme frère et sœur, éliminant par là le péché d’adultère permanent.

L’Église créée par Jésus-Christ est éternelle aussi (éternel présent). Elle se compose des 3 Églises : militante (les fidèles sur terre), souffrante (les âmes du Purgatoire), triomphante (les Saints au Ciel).

Peux-tu simplement imaginer que les Lois soient différentes dans chacune des trois ? Que le péché contre quoi les Saints du Ciel se sont battus, et à cause de quoi les âmes du Purgatoire souffrent le martyre, se trouve balayé par la simple volonté humaine ? C’est tout simplement impossible. C’est une grave hérésie et notre devoir envers Dieu, c’est de lutter contre.

Sinon, nous Le trahissons, nous devenons comme Judas, nous sommes Judas.

Puisque la Parole de Dieu est immuable, notre discernement est facile à établir : tout ce qui est contraire à la Parole doit être rejeté. Point final. Cela suppose que nous soyons au courant de la Doctrine, mais un bon directeur spirituel doit nous aider.

Si je dis que sa miséricorde est fausse,(vidéo de Mr A. Dumouch) c’est parce qu’elle ne mène pas à la Voie, la Vérité, la Vie.

À vous maintenant, mes frères et soeurs de discerner !
Grace


Site : myriamir

Voir le profil de l'utilisateur http://romenews.lebonforum.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum